L'APEL en action

L’APEL DU HUIT EN ACTION !

ÉTÉ 2022

Chers membres de l’APEL du Huit.
 
Les membres du conseil d’administration de votre association vous souhaitent un bel été, tout en vous invitant à respecter les bonnes pratiques à adopter sur l’eau et aux abords du lac.
Encore cette année, les dossiers n’ont pas manqué. En voici un aperçu.


Le myriophylle à épis
Poursuivre la lutte contre le myriophylle est sans contredit le dossier le plus important, compte tenu des impacts que cette plante exotique envahissante peut avoir sur la santé et l’avenir de notre lac. La récolte de l’année dernière a été, pour 12 jours d’arrachage, de plus 2 500 livres !
L’opération d’arrachage de cette année a débuté le 4 juillet. Elle se déroulera sur 3 semaines : les semaines du 4 juillet, 11 juillet et 15 août.

On vous demande de ne pas vous approcher des plongeurs du RAPPEL et de leur ponton
pour ne pas nuire aux opérations et à leur sécurité. Après une courte visite dans la Baie du Sacré-Cœur pour un entretien préventif, les efforts des plongeurs vont se concentrer à l’entrée de la Baie des Bouleaux, là où on retrouve les grands herbiers de cette plante.


Un merci particulier à la municipalité d’Adstock pour son appui financier important dans la lutte que nous menons. Sans elle, les opérations d’arrachage seraient de moindre envergure, et de beaucoup. Merci aussi à notre IGA St-Pierre qui participe aux repas de l’équipe des plongeurs. C’est très apprécié.

 

Vous êtes nombreux à avoir remarqué la présence d’une autre plante envahissante dans plusieurs secteurs du lac. Il s’agit du Potamot zostériforme qui est une plante aquatique indigène présente dans les lacs du Québec.  Malheureusement, sauf exceptions, il n’est pas possible pour des organismes
comme l’APEL ou le RAPPEL d’obtenir de la part des autorités gouvernementales les autorisations nécessaires pour procéder à son arrachage.  On vous demande donc de ne pas circuler entre la rive et les bouées si ce n’est pas nécessaire et de vous éloigner des herbiers qui sont parfois au-delà des
bouées.


Les sédiments
Le contrôle des sédiments vers le lac est une autre priorité de votre association.  Il est important de cesser de nourrir en nutriments les plantes aquatiques, alors qu’on met des efforts énormes pour les contrôler. (Surtout pas d’engrais, ne pas brasser les sédiments avec vos embarcations dans les secteurs peu profonds, prendre soin de votre bande riveraine en la naturalisant, installer des mesures de protection adéquates et suffisantes pour contenir les sédiments si vous exécutez des travaux de remaniement des sols, etc.).


En 2022, trois projets devraient se réaliser :
1. Rang de la Chapelle
Après plusieurs années de démarches auprès de la municipalité, le rang de la Chapelle, dans sa partie gravelée, sera refait entièrement avec un matérielapproprié, les fossés seront enrochés et des mesures afin de diminuer la vélocité de l’eau seront prises. Présentement, le matériel de cette route par fortes pluies se jettent directement dans le lac. Il s’agit de la plus grande source en sédiments dans le lac.
2. Presqu’Île
L’Association de la Presqu’Île a entrepris des travaux dont certains visent le contrôle des sédiments. L’APEL du Huit soutient ce projet en accordant une aide financière pour, notamment, la réalisation d’un puit à sédiments.
3. Place Idéale
L’Association de Place Idéale entend également réaliser un projet visant à contrôler l’apport de sédiments dans le secteur de la côte à « Verroneau ».  L’APEL va aussi contribuer financièrement à ce projet important pour la santé
du lac.


Le débarcadère
L’installation d’un nouveau système au débarcadère du rang des Campagnards, réclamée par plusieurs afin d’assurer un meilleur contrôle des entrées au lac en vue de mieux le protéger, a exigé beaucoup de travail de la part des personnes qui s’en sont chargées l’hiver et le printemps derniers, de la planification et de la réalisation de cet important projet.

Son implantation s’est bien déroulée, malgré quelques ajustements qu’il a fallu apporter dans les premières semaines d’opération. Le système est maintenant pleinement fonctionnel.


L’installation des bouées
Comme plusieurs ont sans doute été en mesure de le constater, nous avons augmenté substantiellement le nombres de bouées, en particulier dans le secteur de la Baie des Bouleaux.
Bref, nous avons installé cette saison 21 grandes bouées chandelles, dont 7 spécifiquement pour le myriophylle; 14 grosse bouées rondes, dont 9 de couleur rouge, signalant la présence de hauts-fonds, et 5 bouées riveraines blanches avec mât, dotées d’un drapeau en métal indiquant le myriophylle.  Enfin, 25 bouées rouges de périmètre ont été installées. Au total, c’est 60 bouées !


Le barrage
Notre barrage est en fin de vie. Il demeure néanmoins sécuritaire pour le moment. Il devra cependant être remplacé au plus tard en 2025. À l’invitation de la municipalité, des représentants du conseil d’administration, accompagnés de notre responsable du fonctionnement de l’actuel barrage, ont participé à 3 réunions en présence de l’expert chargé du projet et de représentants de la
municipalité.
À la suite de ces rencontres, l’ensemble des résidents du lac ont été conviés en juin par la municipalité à une présentation du projet et des scénarios possibles.  La solution retenue consistera à aménager un barrage par enrochement, beaucoup plus naturel et moins cher aussi. Ce projet est éligible à une subvention gouvernementale et le résiduel serait assumé par l’ensemble de la municipalité. D’ici là, des sondes ont été installées pour mesurer les variations en continu des niveaux de l’eau et de la pression atmosphérique pour les deux prochaines années. Ceci permettra d’établir le niveau de l’eau du lac pour le futur barrage. À suivre.


La cotisation annuelle 2022
La cotisation annuelle à l’APEL du Huit demeure à 40 $. Les personnes qui se sont procuré une clé électronique pour le débarcadère ont déjà payé ce montant.

L’APEL DU HUIT EN ACTION

ÉTÉ 2021

 

 

Cette année, la saison estivale s’amorce plus tôt que prévu en raison d’un printemps hâtif.

 

Les membres du conseil d’administration de votre APEL vous souhaitent un bel été, tout en vous invitant à respecter les bonnes pratiques à adopter sur l’eau et aux abords du lac. Nos jeunes collaborateurs vous ont d’ailleurs distribué tout récemment deux documents à cet effet.

 

L’installation des bouées

 

Comme certains ont pu le constater, nous avons procédé le 19 mai à l’installation des bouées.

 

Les bouées chandelles blanches qui longent le rivage vous indiquent de ne pas naviguer dans l’espace entre la rive et celle-ci, sauf pour entrer à votre quai ou en sortir.  Elles vous invitent également à ralentir et à lever votre pied de moteur dans cet espace afin de minimiser au maximum le brassage des sédiments.

 

Les bouées rouges indiquent un danger en raison de la présence de hauts-fonds. Alors prudence et ne vous approchez pas de ces endroits.

 

Les deux plateformes signalent les deux extrémités de la zone de myriophylle dont le contour est balisé par de petites bouées vertes et jaunes. On vous demande expressément de ne pas naviguer dans cette zone peu importe le type d’embarcations. Il faut à tout prix éviter de fragmenter cette plante qui se développe de façon exponentielle.

 

Dispersion d’une partie des eaux du fossé de la rue Beaumont

 

Vers la mi-juillet/début août, l’APEL va faire aménager des déviations et des trappes à sédiments en amont du ruisseau Langlois-Drouin. Pour réaliser ce projet, nous avons reçu de la MRC des Appalaches une aide financière de 4 727$ dans le cadre du Fonds pour l’amélioration de la qualité de l’eau.

 

 

 

Mise à jour du diagnostic du bassin versant du lac

 

Une mise à jour du diagnostic du bassin versant du lac qui a été réalisé en 2005, sera effectuée au cours des prochains mois. L’objectif du projet est d’établir notamment un portrait des sédiments et des nutriments ainsi qu’un plan d’action. Pour réaliser ce projet, nous avons reçu de la MRC des Appalaches une aide financière de 3 581$ dans le cadre du Fonds pour l’amélioration de la qualité de l’eau.

 

Mise à jour de l’inventaires du myriophylle à épis dans les différents secteurs du lac

 

Après l’opération arrachage du myriophylle de cette année, une mise à jour de l’inventaire du myriophylle à épis sera réalisée et un plan d’action pour les années subséquentes sera élaboré. Pour réaliser ce projet, nous avons reçu de la MRC des Appalaches une aide financière de 4 305$ dans le cadre du Fonds pour l’amélioration de la qualité de l’eau.

 

Opération arrachage du myriophylle à épis

 

Cette saison, le nombre de jours consacrés à l’arrachage du myriophylle sera augmenté de façon appréciable considérant l’évolution de la situation.

 

L’été dernier, l’équivalent de 7 jours d’arrachage à deux plongeurs ont été effectués. Cette année, ce sera l’équivalent de 24 jours d’arrachage qui seront consacrés. Trois visites de 4 jours consécutifs se dérouleront, où deux équipes de plongeurs seront présentes simultanément. L’objectif est de réduire de façon importante la population du myriophylle.

 

Les dates provisoires pour l’opération arrachage sont les suivantes :

 

  • Du 19 au 23 juillet

  • Du 2 au 6 août

  • Du 23 au 27 août

 

Le coût de l’opération de cette année s’élèvera à près de 70 000$ avec les taxes. La municipalité financera l’opération à la hauteur de 65 000$. De plus, la MRC des Appalaches a accepté de contribuer au projet pour un montant de 5 000$ dans le cadre du fonds pour l’amélioration de la qualité de l’eau. Des bénévoles seront requis pour appuyer les plongeurs. Si vous êtes disponibles pour nous donner un coup de main, svp nous le faire savoir.

 

 

 

Prochaine assemblée générale

 

À moins d’une contre-indication, la prochaine assemblée générale de l’APEL du Huit est prévue pour le samedi, 21 août prochain, à 9h30, à l’Église de Sacré-Cœur-de-Marie.

 

Voilà en gros le programme pour cette saison. Je vous invite à nous suivre sur Facebook, Instagram et sur notre site Web.

 

 

 

François Côté

Président de l’APEL du Huit